Présentation du CASJB

Construit par la Ville de Sherbrooke, avec le soutien du Ministère de la Culture et des Communications, le Centre des arts de la scène Jean-Besré (CASJB) a été conçu pour répondre aux besoins de création et de production des compagnies et artistes professionnels de la région de Sherbrooke dans les disciplines du théâtre et de la danse.

Le CASJB héberge donc les bureaux administratifs et les entrepôts de sept organismes en arts de la scène de Sherbrooke. Le Centre comprend également trois studios de répétition, un grand studio de production entièrement équipée, un atelier de fabrication de décor ainsi qu'un atelier de couture. Ces locaux, d'une qualité exceptionnelle, permettent aux compagnies et artistes de préparer, explorer et finaliser tous les aspects de leurs productions. D'ailleurs, notre grand studio de production, avec ses équipements professionnels, offre des conditions optimales de travail aux artistes et artisans leur permettant d'aller au bout de leurs aspirations et inspirations.

Le CASJB est une ressource exceptionnelle qui est unique dans la région de l'Estrie. Reconnaissant que Sherbrooke est une capitale culturelle, nous souhaitons que le lieu mis à notre disposition en soit un de rencontre et d’échange contribuant de façon significative au développement de la pratique professionnelle du théâtre et de la danse en Estrie.

La Phase II du projet du Centre Jean-Besré est en marche afin de réaliser l'implantation d'un lieu de diffusion spécialisé en théâtre et en danse pour l'enfance et la jeunesse. Cette salle de spectacle sera attenante au CASJB. Un consortium regroupant trois des sept compagnies résidentes a donné naissance à un diffuseur de spectacle dédié à l'enfance et la jeunesse sous le nom de Côté scène. Ce diffuseur spécialisé travaille de concert avec la Ville de Sherbrooke afin de réaliser la Phase II du CASJB.

À la suite d'un concours d’architecture, la conception du CASJB a été confiée à la firme Saucier & Perrotte. L’aspect cubique et futuriste du bâtiment de même que l’emploi de matériaux de recouvrement particulier en fait un édifice qui se démarque de son environnement.

Conformément à la politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement du gouvernement du Québec (Politique du 1%), l’œuvre « Les ciels inversés » de Marie-Josée Coulombe a été retenue.

Les partenaires

Ville de Sherbrooke       Ministère de la culture, des communications et de la Condition féminine du Québec    Conseil des arts et lettre du Québec

.

/ / /